Le niveau de sécurité actuel ne vous permet pas de naviguer correctement sur notre site. Nous vous invitons à modifier les paramètres de votre navigateur avant de continuer.

LUCRECE BORGIA

Théâtre classique
Du au  -  COMEDIE-FRANCAISE  -  PARIS 01

INFORMATION

Mise en scène : Denis Podalydès Scénographie : Eric Ruf Costumes : Christian Lacroix Avec : Eric Ruf, Thierry Hancisse*, Alain Lenglet*, Alexandre Pavloff*, Elsa Lepoivre, Serge Bagdassarian*, Christian Hecq*, Gilles David*, Adeline ...

Plus d'infos sur LUCRECE BORGIA

Mise en scène : Denis Podalydès
Scénographie : Eric Ruf
Costumes : Christian Lacroix

Avec : Eric Ruf, Thierry Hancisse*, Alain Lenglet*, Alexandre Pavloff*, Elsa Lepoivre, Serge Bagdassarian*, Christian Hecq*, Gilles David*, Adeline d'Hermy*, Jéremy Lopez*, Clément Hervieu-Léger*, Nazim Boudjenah, Elliot Jenicot*, Benjamin Lavernhe*, Claire de la Rüe de la Can*, Julien Frison*, Gaël Kamilindi, Yoann Gasiorowski*, et les comédiens de l'académue de la Comédie-Française.

Denis Podalydès
suit Victor Hugo dans son lyrisme pour « mieux descendre dans ce gouffre d’ombre qu’est Lucrèce Borgia, tragédie ambivalente et subversive, sorte de monstre de beauté comme d’inconvenance ».

Pièce maîtresse du théâtre hugolien, œuvre « la plus puissante » de l’auteur pour George SandLucrèce Borgia entre au répertoire de la Comédie-Française en 1918. 
« Et maintenant mêlez à toute cette difformité morale un sentiment pur, […] le sentiment maternel ; dans votre monstre, mettez une mère ; et le monstre fera pleurer », peut-on lire dans la préface. 
La mise en scène d’Antoine Vitez, en 1985 à Avignon, a nourri le désir de Denis Podalydès de suivre Victor Hugo dans son lyrisme pour « mieux descendre dans ce gouffre d’ombre qu’est Lucrèce Borgia, tragédie ambivalente et subversive, sorte de monstre de beauté comme d’inconvenance », pour restituer la violence poétique du drame incestueux. 

La pièce réclame une ampleur du geste, du sentiment, un jeu qui accepte le ridicule et l’exagération, et marie sans retenue le grotesque et le sublime. 
« Hugo dans chaque scène s’emploie à tendre cet arc, à accentuer les contrastes. Cette loi fondamentale du drame, c’est bien dans Shakespeare que Hugo l’a prise. » La scène d’exposition s’ouvre sur une gondole où un groupe d’hommes débraillés, masques grotesques sur le visage, conte l’histoire de l’ignoble famille Borgia, rappelant comment les deux frères César et Jean se sont entretués pour l’amour de leur sœur Lucrèce. 
Mais Hugo déforme ici la réalité historique pour mieux l’adapter à sa vision dramatique en entachant Lucrèce de fratricide, muée ici en monstre pétri d’amour maternel : « Le travestissement, le masque viennent à la fois de la pièce et du désir de faire de Lucrèce moins une héroïne dramatique qu’une allégorie du paria » ajoute Denis Podalydès.

 * en alternance

Au cinéma 
Pathé Live le 18 OCT


***** MESSAGE IMPORTANT DE LA COMEDIE FRANCAISE A PARIS *****
Suite au renforcement du plan Vigipirate au niveau "Alerte Attentat", toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française (Salle Richelieu, Théâtre du Vieux-Colombier, Studio-Théâtre).
Nous vous remercions de votre compréhension.

Avis des internautes sur LUCRECE BORGIA

Synthèse


Moyenne

3 avis

Donner son avis

  • 2 avis
    66.66666666666666% Complete
  • 0 avis
    0.0% Complete
  • 1 avis
    33.33333333333333% Complete
  • 0 avis
    0.0% Complete
  • 0 avis
    0.0% Complete

Détail


  • AVATAR
    • D SYLVIE (1 commentaire)
    • , le 18 novembre 2018
    • (5/5)
    • Excellent !

      Une mise en scène, des acteurs et une scénographie remarquables :)


  • AVATAR
    • R patrick (1 commentaire)
    • MAXENT, le 29 octobre 2018
    • (5/5)
    • remarquable

      remarquable


  • AVATAR
    • P Aurore (1 commentaire)
    • , le 29 octobre 2018
    • (3/5)
    • Une mise en scène élaborée mais qui aurait pu être meilleure, de la part de la Comédie Française.

      Peut-être m'attendais-je à mieux de la part de la Comédie française ? Cette mise en scène n'est pas supérieure à d'autres que j'ai vu de la même pièce de Victor Hugo. On sent qu'il y a des moyens mis en place, notamment pour les costumes et les décors, mais cela n'ajoute pas grand-chose à la qualité de la mise en scène, et la quantité de décors architecturaux fait parfois trop. Ensuite, le parti pris quant au personnage de Gennaro l'infantilise, et c'est quelque chose que je n'ai pas beaucoup apprécié, autant que le jeu du comédien. La scène d'affrontement entre le duc et la fille du Pape manque en tension, peut-être par l'espace qui sépare de beaucoup les comédiens dans le choix de la mise en scène. Le texte d'Hugo est également beaucoup modifié, il y a beaucoup d'ajouts, et cela se ressent. Néanmoins, quelques très bons points rendent la mise en scène intéressante à mon goût, tel que le mélange avec d'autres arts : la pantomime, la danse par la chorégraphie circulaire lors du souper chez la Négroni... je n'en dis pas plus pour vous laisser la surprise. En somme, c'est une mise en scène comme une autre de Lucrèce Borgia, avec des choix particuliers qui plaisent plus ou moins à chacun, mais quelques idées innovantes. Une question subsiste cependant dans mon esprit : Pourquoi voit-on à tout bout de champ les cuisses de Gubetta ??

Afficher plus

Inscriptions aux alertes de LUCRECE BORGIA

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle.
En savoir plus

Ces artistes ou clubs de sport ne font pas partie de vos alertes :

Ces salles ne font pas partie de vos alertes :

Ajouter

PUBLICITE

Partenaire vidéo

PUBLICITE

PUBLICITE