Le niveau de sécurité actuel ne vous permet pas de naviguer correctement sur notre site. Nous vous invitons à modifier les paramètres de votre navigateur avant de continuer.

SUITE FOR BATTLING SIKI
MAURO GARGANO

Jazz
Du au  -  LE BAL BLOMET  -  PARIS 15

INFORMATION

Le 16 décembre 1925, le boxeur Battling Siki est abattu à coups de revolver dans une rue de New-York. Il n’a pas trente ans. On ne retrouvera jamais son assassin. Une mort à l’image de sa vie, tissée d’énigmes. Il naît à Saint-Louis ...

Plus d'informations sur SUITE FOR BATTLING SIKI - MAURO GARGANO

Le 16 décembre 1925, le boxeur Battling Siki est abattu à coups de revolver dans une rue de New-York. Il n’a pas trente ans. On ne retrouvera jamais son assassin. Une mort à l’image de sa vie, tissée d’énigmes.

Il naît à Saint-Louis du Sénégal en 1897 et dispute ses premiers combats de boxe, vers l’âge de 13 ans, avant de participer, en tant qu’engagé volontaire, à la guerre de 14-18 – où sa bravoure lui vaut la croix du mérite, la croix du guerre et le titre d’adjudant. Sa carrière pugilistique reprend en 1919. Il gagne sur tous les rings d’Europe, mais sans convaincre : il n’affronte, dit-on, que des boxeurs de second plan. En 1922, près de Paris, il rencontre pour le titre mondial l’immense champion Georges Carpentier, le héros de toute la France et, à la surprise générale, le surclasse, le dévaste, l’envoyant définitivement au tapis en six rounds…

Une enfance romanesque, une guerre héroïque, un triomphe sportif déjouant tous les pronostics : ces circonstances devraient lui valoir la gloire et l’argent. Or, Siki ne récolte que railleries et diffamations. Dans la presse, largement acquise au racisme, ses hauts faits se retournent contre lui. Sa victoire sur Carpentier ? Un coup de chance, peut-être même une tricherie ! Siki s’exile alors aux Etats-Unis, mais malgré ses qualités, il ne peut pas boxer contre les meilleurs, car ceux-ci sont blancs et ne veulent pas risquer le sort de Carpentier.

Puisque les rings le refusent, Siki l’indomptable se bagarre dans les cafés, quand on refuse de le servir parce qu’il est noir…  Il se bat aussi dans la presse, rendant coup pour coup. « Vous avez une statue de la liberté, déclare-t-il à un journaliste américain, mais c’est un mensonge. Il n’y a pas de liberté ici, pas pour les gens comme moi ! » C’est sans doute en voulant corriger un raciste qu’il trouvera la mort – à moins que la mafia n’ait voulu le punir pour un combat où il avait refusé de se coucher…

La vie a fait de Siki un nomade. Au fil des titres, le musicien Mauro Gargano a choisi, pour lui rendre hommage, de suivre sa trace dans les villes où s’est déroulée son histoire. Cela va de Saint-Louis à Amsterdam, où Siki a rencontré son épouse, de Dublin où il a perdu son titre de champion du monde, au quartier irlandais de  New York où il a été descendu… Et cela donne une brillante sarabande musicale, jouant avec jubilation des influences les plus diverses. Mais le principal enjeu n’est pas là. « Suite for Battling Siki » est, plus encore qu’un voyage géographique, une exploration intime – Mauro Gargano a pratiqué la boxe, et ça s’entend, sa musique la raconte de l’intérieur…


 

Inscriptions aux alertes de SUITE FOR BATTLING SIKI - MAURO GARGANO

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle.
En savoir plus

Ces artistes ou clubs de sport ne font pas partie de vos alertes :

Ces salles ne font pas partie de vos alertes :

Ajouter

PUBLICITE

Partenaire vidéo

PUBLICITE

PUBLICITE